Lors de notre raid en septembre 2013, nous avions eu l'occasion de regretter l'absence de petits rangements à bord, surtout pour les hameçons et les gobelets.

Autre point faible, la poutre-pied-de-mât en alu avait des arrêtes acérées à l'origine d'une belle entaille dans un talon lors de notre dessalage.

Il fallait donc refaire la poutre en y intégrant quelques rangements. Seulement voilà, les collègues n'espéraient pas qu'on en reste à une modification de la poutre. Il y a eu un important lobbying pour profiter du changement de poutre pour faire sauter la cabine. Dans un premier temps, je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de changer profondément l'identité du bateau.
Puis, je me suis laissé convaincre :

  • la cabine est trop exigue pour y être bien
  • le rangement n'est pas facilement accessible
  • les formes courbes sont jolies mais vraiment pas pratiques. Privilégier tant que possible des surfaces planes pour se déplacer, pagayer et se poser.
  • la hauteur gêne les mouvements du gréement

Alors on rêve. On imagine des navigations avec un grand plancher qui glisse au-dessus des vagues. On crobarde sur sketchup et on se débrouille pour qu'il n'y ait pas tant de boulot que ça entre l'imaginé et le réel. 
Puis vient le coup de fil du bosco : "On vient ce weekend. Il te faut quoi comme outils ?"
Là, on sait que ce sont 3 jours qui vont changer la face du pont.

P4040986

P4040988

P4041002

P4041003

P4041009

IMG_20150406_170330

P4061049

IMG_4998

IMG_5009

IMG_20150406_154430