La période "Ch'ti" du chantier est terminée.
L'étable est débarrassée, la caravane rangée, la maison lavée.
Le Pétrel semble rigide. Le sera t'il assez pour supporter les 750 km du retour arrimé sur le toit du Sharan ?

Il est temps de faire une première parade dans le bocage de l'Avesnois pour le vérifier !

Après notre virée jusqu'au bistrot d'Ohain, le verdict est sans appel: le bateau a bien moins souffert que nous !

700km